Tous les articles par Julien Waltzer

– Yann Poulain

Adepte des sports de combat, Yann est en reconstruction après une grave blessure à la cheville.
Désireux de progresser il se montre extrêmement motivé aux entrainements et semble apprécier aller s’étalonner en compétition.
Son potentiel semble important et nous attendons maintenant sa première marque sur une distance officielle (Prom’ Classic 2020 ?).

Ses records

Cross du Larvotto / Relais du Pan Bagnat

Le cross du Larvotto en raison de travaux importants s’était délocalisé autour du stade Louis 2, pour, ce qui est peut-être le seul cross sur route de France !

Nous étions venus en nombre avec des coureurs qui allaient de la catégorie EA jusqu’à M(beaucoup).

Plein de bonnes surprises et de jolies courses étaient au rendez-vous, bravo à toutes et à tous !

Les résultats

Course des as 5200 m :
DUBOIS Cédrick : 5ème en 19 min 20
SAFFIOTI Franck : 17ème en 20 min 05
VAN LINDEN Manu : 18ème en 20 min 20
RIMBERT Grégory : 67ème en 23 min 44
ORTOLANI Gilbert : 100ème en 25 min 48
POULAIN Yann : 120ème en 27 min 52
LAKCHAL Alain : 121ème en 27 min 53
ORTOLANI Sonia : 124ème en 28 min 25
MEILLERAND Chantal : 132ème en 30 min 52

Minimes M et Cadettes 2700 m :
MASSON Gabrielle : 5ème en 10 min 01 (2ème fille)

Benjamins et Minimes F 2400 m :
ORTOLANI Shaunie : 24ème en 10 min 38
BIANCO Kentin : 49ème en 12 min 21

Poussins 1500 m :
WALTZER Quentin : 11ème en 6 min 29

Poussines 1500 m :
PASSERON Liv : 14ème en 8 min 13
RIMBERT Cassandra : 15ème en 8 min 14
PAGE Lina : 16ème en 8 min 16
RIMBERT Angélina : 24ème en 9 min 48

EA M 1000 m :
PAGE Mylo : 5 min 45
DUBOIS CARRARA Tom : 6 min 07
NUCERA Louca : 7 min 02
DOS REIS Clarence : 8 min 17

EA F 1000 m :
NUSBAUM Mélina : 7 min 02

Les résultats complets


Les relais du Pan Bagnat

Un peu moins nombreux qu’habituellement nous avions cependant deux équipes qui participaient au relais.

Cette année le niveau était incroyablement relevé, cependant notre équipe de jeunes avec Mathilde, Luca et Manu a terminé à une superbe 8ème place.

L’équipe composée d’Héloïse, Marie-Claude et Sylvie termine environ 40ème et surtout première équipe totalement féminine.

Franck, quant à lui termine deuxième avec son équipe à quelques secondes seulement de l’équipe de St Laurent.

Marathon de Ténérife

Plusieurs de nos membres avaient fait le déplacement avec nos voisins de Blausasc Trail afin de participer au marathon de Ténérife.
Stéphane Giordanengo et Jérémy Payot sur le 42 km et Aurélie Aquilina sur le semi-marathon.

Ce marathon, réputé difficile car composé de deux boucles avec des montées et des descentes était cette année particulièrement venteux, ce qui a, bien sur, éprouvé les organismes.


Le résumé des courses

Aurélie n’était pas suffisamment remise de sa grosse blessure. Après 12 premiers km magnifiques, où même le vent ne venait pas altérer sa foulée, elle a du se résoudre à marcher-courir pour finir. Nous lui souhaitons tous un prompt rétablissement.
Elle termine cette difficile épreuve en 1 h 52 min, 477ème et 56ème féminine.
Il ne fait cependant aucun doute que tout son entrainement lui permettra d’aller battre quelques records dans les mois à venir.

Aurélie accompagnée par Freddy Chabrière

Stéphane Giordanengo a l’habitude de partir vite, quelque soit la course. Il est passé cette fois au semi-marathon en 1 h 22 min 42 (chrono qui en fait rêver plus d’un).
Le demi-tour a été compliqué car son allure a légèrement baissé. Un temps 3ème de la course il a vu quelques concurrents le doubler en raison de la baisse de son rythme. Il termine difficilement mais à une jolie 6ème place en 3 h 02 min 23.

Jérémy Payot est plus métronome dans ses allures. Il voulait terminer sous les 3 h, ce qui équivaut à 4 min 15 au km.
Il est donc passé au semi en 1 h 28 min 36, et possédait donc à ce moment là 1 min 30 d’avance sur l’objectif.
Cependant la deuxième boucle aura laissée des traces et son allure moyenne n’a fait que chuter. Cependant Jérémy a tout donné pour limiter la casse et ne viser que la place qui lui permet de monter sur le podium catégorie.
Il conclut cette course à la 15ème place en 3 h 09 min 38.

Voici son compte-rendu :

« Marathon en deux boucles identiques (2x21km) avec les 8 premiers km dans le centre ville de Santa Cruz ou il fallait enchainer montées, descentes et faux plat.
Les 13 autres kilomètres étaient un aller-retour en bord de mer en faux plat et avec du vent et pas joli du tout…

Les 15 premiers km se sont plutôt bien passé, j’étais dans les temps sans être facile pour autant.
A partir de là j’ai commencé a perdre 2″ au km sans pouvoir lutter ni même m’accrocher à un autre concurrent car aucun ne semblait tenir une allure convenable.
Le deuxième passage dans la ville a été fatal, 8km a 4’25/4’30 et à la sortie de la ville j’étais 10eme mais plus de jus pour prétendre à un chrono.
Je n’ai plus regardé ma montre et j’ai serré les dents pour terminer seul quasiment toute la fin du parcours. »

Djé au km 4
Djé au 27ème

– Cyril Sacchi

Ses records

Cyril à l’arrivée du marathon Nice-Cannes

Cyril nous a rejoint avec son fils Romain au début de la saison 2019/2020.
Il souhaite progresser en course à pied et améliorer ses différentes marques sur toutes les distances. Même s’il est déçu par son chrono sur Nice-Cannes il ne fait aucun doute qu’il va vite atteindre ses différents objectifs.
Très à l’écoute des conseils du coach, sympathique et motivé il fait l’unanimité depuis son arrivée.

Ses records (Courir à Peillon)

Marathon : 4 h 14 min 10 sur Nice – Cannes en 2019

La victoire au relais marathon

C’est l’histoire d’une équipe qui a failli rater le départ et qui ne pensait vraiment pas gagner !

En marge de l’effort incroyable fourni par nos marathoniens Séverine, Sébastien, Alain et Cyril, de nombreux autres coureurs s’alignaient sur des distances intermédiaires (20 km ou semi-marathon) ou sur des relais.

Offrir des dossards aux membres désirant participer à ce genre d’épreuve collective est un choix du bureau décidé à la dernière assemblée générale du club.

3 relais étaient donc en place au départ de la course. La présence des ces 18 coureurs tout au long du parcours aura été un vrai plus avec tous ces encouragements prodigués.

Comme vous le savez, l’équipe Courir à Peillon 1 a remporté cette épreuve à visée internationale et nous n’en sommes pas peu fiers, d’ou ce focus fait sur cette équipe.

3 de nos 6 valeureux coureurs

Après quelques tergiversations sur le positionnement de nos 6 coureurs (lui est plus endurant, lui grimpe mieux, il vaut mieux que lui fasse le départ…), l’ordre aura été décidé ainsi par les deux coachs David Laroche (entraineur des adultes) et Olivier Espèche (entraineur du Pôle espoir) ainsi que par Julien Waltzer, le « capitaine de route » de cette équipe qui faisait figure d’ancêtre (merci Dorothée Cordéro).

Au départ, pour mettre son équipe sur de bons rails, nous retrouvons Jean Thiercelin, néo coureur très motivé et doué, qui, on l’espère, utilisera cette expérience afin de s’entraîner encore plus.
Pour Jean, ce départ a été épique. En panne de voiture à la Trinité à H – 40 minutes, il s’est rendu en stop jusqu’à Acropolis avant de relâcher la pression après l’annonce du décalage du départ à 10 h. Pression retrouvée instantanément car le starter a finalement libéré les fauves à 8 h 30 !
Il avait donc 8,7 km à faire, ce qu’il fit en 38 minutes 21 (mieux que les 40 minutes espérées), et 13ème place sur ce relais. N’oublions pas les conditions dantesques à 8 h 30 avec des litres d’eau qui tombaient sur tous les coureurs…

Notre deuxième relayeur était également un néophyte, le jeune cadet Romain Sacchi. Il avait un peu plus de 3 km à parcourir afin de mettre en avant ses qualités de vitesse. En moins de 13 minutes 30, il a atteint ses objectifs et a permis à l’équipe de rester à la 13ème place, pour l’instant…
Un peu trop couvert (petite erreur de jeunesse), il a souffert de la chaleur.

Paul Léandri avait le couteau entre les dents. En très bonne forme en ce moment, il réussit un relais parfait. Il se permet même le luxe de gagner 30 secondes sur les prévisions de son coach. 6,3 km à toute berzingue et une 3ème place pour la transmission du relais à Villeneuve-Loubet.

Et qui mieux que Manu Van Linden pour aller chercher cette première place ? Malgré une légère déception, il espérait faire un peu mieux au niveau du chrono, Manu a laissé sur place tous ses adversaires. Les coureurs du marathon complet se demandent encore qui est cette fusée qui les a déposés entre Villeneuve et Antibes.

Julien Waltzer ne savait pas qu’il était en tête au moment de la prise du témoin mais il s’en doutait. Pour cette raison le mieux à faire était de ne se faire doubler par personne pendant ces 10,8 km. Après un bon départ, la montée de la Garoupe et le vent de face sur la fin ont eu raison de sa moyenne (qu’il espérait meilleure) mais pas de l’équipe. Première place confirmée et grosse pression sur le coureur suivant !

« Go Luca, on est premiers, à block ! » ont été les cris de Julien au moment de la transmission.
Mais Luca Millereau est insensible à la pression et concluait enfin ce relais à une inespérée première place devant 201 autres équipes de 6.
Malgré son manque d’entraînement son entraîneur était fier de lui et comme pour Jean nous espérons que ce relais va lancer pour Luca un nouveau cycle d’entrainement et de motivation.

Au final, 2 h 52 minutes 51, une première place et une grosse fierté pour notre petit club qui continue de se hisser, tranquillement, vers les sommets !


Marathon Nice-Cannes / Lyon Urban Trail / semi St Pol Morlaix

Marathon Nice-Cannes

Comme chaque année le Nice-Cannes est un des événements phare de la fin d’année civile.
En plus des coureurs sur l’épreuve reine, Séverine Frisch, Sébastien Chevrollier, Cyril Sacchi et Alain Machavoine, de nombreux autres coureurs à Peillon avaient décidé de s’aligner sur 20 km ou semi marathon.
Le club avait également décidé d’offrir les dossards à 3 équipes de relayeurs. Pour finir d’autres s’alignaient sur des relais avec leurs entreprises.
Nous étions donc au final 27 coureurs présents en dimanche 3 novembre (sans oublier tous nos accompagnateurs et supporters…) à braver ces conditions météos incroyables ainsi que les multiples changements d’horaire de départ.

Marathon
CHEVROLLIER Sébastien : 204ème 3h12min10″
FRISCH Séverine : 1823ème 3h57min13″
MACHAVOINE Alain : 2586ème 4h12min41″
SACCHI Cyril : 2653ème 4h14min10″

Semi- marathon :

MARTINENGO Christine :
GAREZ Laurine :
CITTADINI Graziella :

20 km :
GIORDANENGO Stéphane : encore un record du club, il les prend tous, 5ème en 1 h 12 min 02.

DEMORY Mathilde 285ème en 1h45min54″

Relais par équipe de 6 :
COURIR à PEILLON 1 (Jean Thiercelin, Romain Sacchi, Paul Léandri, Manu Van Linden, Julien Waltzer, Luca Millereau) : VICTOIRE en 2 h 52 min 51


COURIR à PEILLON 2 (Alain Lakchal, Chantal Meillerand, Florence Madani, Sandrine Machavoine, Marie-Claude Sergent, Elise Fernandez) : 45ème en 3h40min54


COURIR à PEILLON 3 (Thierry Bisson, Marion Waltzer, Yann Poulain, Annabel Danchin, Carole Bianco, Dorothée Cordero) : 110ème en 3h54min59″

Ont également couru sur des relais, Jérémy Payot, Jeanne Waltzer, Gilbert Ortolani et Sonia Ortolani.


Lyon Urban Trail

Franck Saffioti termine l’une de ses courses fétiches à la 21ème position en 2h04min51 pour 26 km.


Semi marathon St Pol Morlaix

Antoine Vissuzaine : 1 h 44 min

Fred Gingreau, une recrue de taille !

Fred cherchait un club afin de relever un joli défi (que nous détaillerons dans cet article).
Sous les recommandations de Franck Saffioti et après confirmation de l’ambiance familiale et du sérieux de Courir à Peillon, il a décidé de nous rejoindre pour la saison 2019 – 2020.

Franck a gentiment accepté de rédiger ce petit article nous présentant son ami.

Nageur durant sa jeunesse et ancien volleyeur professionnel (passé par Poitiers, St Quentin, Nice, Cambrai et Fréjus), Fred s’est reconverti en coureur à pied il y a quelques années après une blessure.

Même si son double-mètre ne le prédisposait pas à notre sport, il est devenu entre-temps un athlète émérite avec une prédisposition pour le trail long comme en atteste entre autre sa cinquième place à l’ultra trail des Balcons d’Azur cette année sur ses terres de Mandelieu.
Il a également déjà réalisé 2 h 59 sur marathon (et ça en fait rêver plus d’un ici même !).

Fred est également un des coachs les plus appréciés et reconnus des Alpes-Maritimes (et de Monaco surtout) pour le suivi individualisé.

Son prochain objectif : la barre mythique des 200 km des 24h de la no finish line à Monaco et pourquoi pas le record du département sous ses nouvelles couleurs !

Tu es le bienvenu Fred !

La Londe / Marathon Vannes / St Trop / Tende

Course des 10 vins La Londe

Courir à Peillon et les foulées Contoises avaient décidé de se rendre à La Londe pour la course des 10 vins afin de participer à cette superbe course mêlant vignes, chemins et bord de mer.
Nous étions donc nombreux à profiter des bungalows du camping Valrose tout proche ainsi que des verres de rosé offerts à l’arrivée.

La course était superbe et comme chaque week-end nous sommes montés plusieurs fois sur le podium.

Luca Millereau a terminé 1er junior sur le 12 km, Elise Fernandez 1ere sénior et Chantal Meillerand pour son retour conclut son 5 km à la 1ere place des M3.

Les résultats du 12 km

WALTZER Julien : 10ème en 49 min 31
MILLEREAU Luca : 15ème en 52 min 19
FERNANDEZ Elise : 24ème en 55 min 15
FORMA Jean-Claude : 42ème en 59 min 26
VISSUZAINE Antoine : 69ème en 1 h 02 min 39
TROTZENSKO Margaux : 192ème en 1 h 16 min 23
WALTZER Marion : 309ème en 1 h 36 min 23
BIANCO Carole : 310ème en 1h 36 min 23

Les résultats du 5 km

MEILLERAND Chantal : 74ème en 31 min 29
WALTZER Marc (accompagné par Quentin) : 90ème en 32min58″
WALTZER Carine : 162ème en 39 min 11
WALTZER Annick : 188ème en 43 min 13
CORDERO Dorothée :

L’esprit Courir à Peillon

Marathon de Vannes

Bravo à Angélique Duchemin qui boucle un nouveau marathon, celui de Vannes, en Bretagne.

Elle le conclut avec les jambes lourdes à partir du 35ème km en 3 h 52 min 13 secondes.


St Trop Classique

SAFFIOTI Franck sur le 16 km : 9ème en 1 h 43 sec
Les résultats complets

BOUGON Jean-Claude sur le 8 km : 209ème en 43 min 50, 1er M4
Les résultats complets


Trail de Tende

LAKCHAL Alain sur les Granges de Tendes : 30ème en 2 h 06 min 25

Courir pour une fleur / 20 km Paris / 1000 EPF

Courir pour une fleur

De nombreux coureurs avaient décidé de se rendre à Antibes afin de participer à la classique, Courir pour une fleur.
Pour beaucoup c’était de la préparation pour un marathon mais cela n’a pas empêché certains de réaliser de grandes performances.

Bravo à Stéphane Giordanengo qui bat le record du club de Courir à Peillon avec un magnifique chrono et un superbe podium.

Les résultats du 9,670 km

SAFFIOTI Franck : 22ème en 36 min 30
CITTADINI Stéphane : 83ème en 41 min 13
FORMA Jean-Claude : 184ème en 45 min11
BOUGON Jean-Claude : 567ème en 53 min 01 (1er M4)

Les résultats du semi

GIORDANENGO Stéphane : 3ème en 1 h 15 min 34
PAYOT Jérémy : 37ème en 1 h 25 min 37
CHEVROLLIER Sébastien : 71ème en 1 h 31 min 13
SACCHI Cyril : 377ème en 1 h 50 min 33
MACHAVOINE Alain : 527ème en 1 h 57 min 46

Les résultats complets sont ici.


20 km de Paris

Séverine et Thierry étaient à Paris pour accompagner de la famille et leur permettre de passer sous les 2 h, objectif atteint !!!


1000 mètres automne de l’EPF

Manu, Paul et le coach

Nos jeunes sont exceptionnels !
Malgré un imbroglio quant à la date du meeting, (Paul et Manu sont venus le samedi à cause d’une mauvaise communication de la FFA), nos deux athlètes ont réalisé des performances exceptionnelles.
Record du club sur 1000 m pour Manu et un gros retour en forme pour Paul.
La 1ère place ainsi que la 3ème ont couronné cette belle journée sous les yeux fiers et presque admirateurs du coach Oliv.